Vue d'ensemble

Le parc de la Chute-Montmorency version hiver !

Faisant partie des incontournables de la ville de Québec, on ne la présente plus ! Lors de notre voyage au Canada il y a 3 ans et demi, nous étions passés devant en voiture et avions été un peu refroidis par le monde. Normal, c’était l’été et la canicule ! Cette fois-ci, tout est différent. Habitant à 15 minutes désormais, nous n’avions plus aucune excuse pour passer à côté quelle que soit la saison !

Ce parc propose de nombreuses activités selon la saison (et le COVID-19…) : via ferrata, tyrolienne, téléphérique, randonnée etc.

Plan détaillé du parc
Plan détaillé du parc

Suspendus au-dessus de la glace

Le manoir Montmorency, villa anglaise reconstruite comme au XVIIIe siècle, domine le parking et l’entrée principale. Après y être entrés et avoir appris que tout était gratuit aujourd’hui (on prend !), nous profitons du premier point de vue sur la chute au bout de la terrasse. Puis, nous empruntons le Sentier du Cottage passant derrière le manoir pour joindre le pont suspendu. Un autre chemin, la Promenade de la Falaise, arrive aussi au pont mais il est fermé à cause de la neige.

Le pont suspendu
Le pont suspendu

Une fois sur la passerelle de bois, la vue est vertigineuse. D’un côté, nous voyons la rivière Montmorency, complètement gelée. L’eau s’échappe sous la glace et se déverse de l’autre côté dans un bruyant fracas. Quelques glaçons arrivent à se détacher des colonnes de glace situées de part et d’autre sous la pression de l’eau et miroitent quelques instants avant de disparaître.

La rivière Montmorency
La rivière Montmorency
Rideau d'eau
Rideau d’eau

L’embouchure est elle aussi complètement gelée. L’eau s’engouffre sous le tapis glacé pour se jeter bien plus loin dans le St Laurent. Le pont de l’île d’Orléans aux faux airs de son homologue san-franciscain apparaît en toile de fond.

Panoramic stairway, bridge and snow
Panoramic stairway, bridge and snow

Nous quittons le pont de bois pour aller de l’autre côté de la falaise, aux abords de l’escalier panoramique (lui aussi fermé mais pour travaux) afin d’avoir un autre point de vue.

Vue d'ensemble
Vue d’ensemble

Face à face

Nous reprenons la route pour nous garer à la gare Montmorency où se situe l’extrémité du funiculaire. Actuellement, ce parking est fermé mais des dizaines de voitures ont réussi à passer. Par précaution, nous nous garons dans l’unique rue résidentielle longeant l’accès au parking. De là, la promenade de la Chute nous emmène en une petite dizaine minutes de marche jusqu’à la base de la chute.

Cascade en vue !
Cascade en vue !

Un petit promontoire formé de glace et de neige permet d’être au plus près du rideau d’eau. Une belle faille permet de voir la hauteur de glace accumulée depuis le début de l’hiver. De ce point de vue, les 83 mètres de haut de la cascade se font sentir. Petits et arrosés, nous sommes ! Les coulées de glace encadrent cette eau glacée déferlant à flanc de falaise. Les centaines de stalactites scintillent sous les rayons, laissant tomber de temps à autre une perle d’eau dans la chute. Aucun doute, le printemps commence à s’installer précocement.

Rencontre glacée
Rencontre glacée

Par ce grand soleil, on a la chance de voir un arc-en-ciel se former à côté de nous. Seuls, juste entourés de ces petites merveilles de la nature, nous profitons de l’instant.

Infos pratiques

Où ?

Il y a trois accès :

  • le principal, situé au 2490 Avenue Royale à Québec
  • celui de la gare de Montmorency au 5300 Boulevard Sainte-Anne à Québec, quartier Beauport
  • le troisième, fermé en hiver, situé de l’autre de la falaise, au bout de la rue Montmorency à Boischatel

Tarifs

Il semblerait qu’en ce moment, tout est gratuit ! Autrement les tarifs ne sont pas très élevés :

  • Billet quotidien pour les résidents du Québec : 3,48 $ par adulte de plus de 18 ans, gratuit pour les enfants et les habitants de la ville de Québec sur présentation d’un justificatif
  • Billet quotidien pour les non-résidents : 6,96 $ par adulte de plus de 18 ans, gratuit pour les enfants
  • Stationnement : 3,48 $ par véhicule

Que faire à pied ?

Le parc se décompose en plusieurs chemins comme vous pouvez le voir sur la carte au début de l’article.

Pour joindre les premières marches de l’escalier panoramique depuis le manoir via le sentier du Cottage, il faut compter 30 minutes sans s’arrêter. Une petite balade est possible juste après le pont : le sentier des Résurgences part sur la gauche et longe la rivière sur un kilomètre.

La seule difficulté est l’escalier panoramique s’il est ouvert. Avec ses 487 marches, vous sentirez vos quadriceps à leur montée !

L’alternative aux escaliers est de descendre par le sentier du 31 juillet, au sud des marches. Ce chemin part de la falaise pour joindre également la promenade de la Chute.

Si vous partez de la gare, il faut compter une vingtaine de minutes aller-retour pour voir la cascade au plus près.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.