Vue depuis le sommet du Mont du Lac des Cygnes

Mont-du-Lac-des-Cygnes : randonnée au sommet du parc des Grands-Jardins !

C’est une des randonnées les plus populaires autour de Québec. Le sentier Mont-du-Lac-des-Cygnes nous fait prendre de la hauteur pour une vue splendide sur la vallée dans le parc des Grands-Jardins. Savez-vous qu’on peut accéder au sommet de deux façons ? On vous détaille les deux possibilités et les infos pratiques pour une rando d’anthologie ! Préparez vos quadriceps, c’est parti !

Le parc des Grands-Jardins et le sentier Mont-du-Lac-des-Cygnes

Situé à 1 h 40 min de Québec, le parc des Grands-Jardins est un paradis pour les randonneurs. On avoue ne faire que le sentier Mont-du-Lac-des-Cygnes quand on vient aux Grands-Jardins. En vrai, on aime beaucoup ce sentier et en même temps, il nous permet de participer au défi des 5 sommets de Charlevoix : une pierre deux coups ! Promis, on reviendra faire d’autres sentiers la prochaine fois !

Parlons vite fait vêtements : on vous conseille vivement de prendre une couche supplémentaire pour le sommet. Le temps peut vite changer et le vent y est souvent fort et assez frais !

Vue sur Charlevoix depuis le sommet du mont du lac des cygnes

La boucle Mont-du-Lac-des-Cygnes par Le Pioui

C’est notre option préférée pour grimper au sommet, mais elle présente quelques difficultés qui ne sont pas négligeables. On vous fait revivre cette randonnée comme si vous y étiez, puis on fait un petit tour d’horizon des avantages et inconvénients de cette boucle.

Si vous choisissez cette option, on vous recommande de commencer la boucle par Le Pioui et finir par le sentier Mont-du-Lac-des-Cygnes. Dans l’autre sens, c’est encore plus raide et les jambes seront davantage sollicitées.

Vue depuis le Mont du Lac des Cygnes

Description de la randonnée

Le sentier commence au bout du parking après la guérite. À l’intersection, nous prenons à gauche sur Le Pioui (le sentier Mont-du-Lac-des-Cygnes est en face). Le chemin longe le parking avant de s’enfoncer dans la nature. Puis, on commence à monter parmi les cailloux et les gros rochers. La première pause se fait sur le flanc de la montagne, pour un premier aperçu de la vallée.

Après un terrain assez plat au bord du mont, le sentier repart en forêt et plonge vers le lac du Pioui. Là, il n’y a pas un bruit, c’est le lieu propice pour reposer les gambettes des randonneurs. On reprend le chemin que quelques serpents et grenouilles viennent franchir avant de s’évanouir dans les épaisses fougères. La randonnée se transforme petit à petit en escalade sur les masses rocheuses. Les jambes commencent à tirer, mais une fois en haut, nous sommes vite récompensés par le panorama face à nous. Les nuages ne parviennent pas encore à voiler le soleil, qui illumine la vallée.

On parcourt le grand plateau au sommet où la végétation caractéristique mais fragile s’étend de part et d’autre de nos pas. Après ce répit, la randonnée se complique : on arrive aux deux sections les plus difficiles du sentier Le Pioui. Le chemin descend en une pente raide, où les racines des arbres s’échappent de la terre comme pour nous empêcher de passer. De plus, le terrain est couvert de cailloux : vigilance constante ! Enfin, un ponton en bois apparaît, synonyme de la montée jusqu’à l’intersection d’avec le sentier Mont-du-Lac-des-Cygnes. Les planches de bois se succèdent sous nos pieds, on avale les marches entre deux pauses. L’air s’échauffe, sans qu’une petite brise puisse nous rafraîchir.

Vue depuis le Mont du Lac des Cygnes, parc des grands-jardins

Enfin, nous arrivons à l’intersection. Cette dernière partie de la randonnée n’est pas très longue (400 mètres), mais il y a encore et toujours des escaliers à gravir… Après ce dernier effort, la vue sur Charlevoix est grandiose. La petite boucle balisée fait le tour du sommet pour différents points de vue.

Après en avoir pris plein les yeux, l’heure est à la descente. Attention à la portion depuis le bas des marches jusqu’à l’intersection, c’est assez glissant sur les gros rochers. Une fois au carrefour, c’est tout droit et le chemin emprunte plusieurs escaliers jusqu’au lac Georges pour un arrêt express avant d’emprunter les nombreux lacets sur un sol gravillonné jusqu’au parking. Certaines parties sont un peu plus raides ce qui incite les plus confiants à courir. Autrement, il n’y a pas de difficulté au retour. C’est l’occasion d’avoir d’autres points de vue sur les flancs rocailleux et d’observer la faune qui borde le sentier parmi les bouleaux jaunes. L’automne a déjà commencé à chatouiller leurs feuilles : fall is coming!

Pourquoi privilégier le sentier Le Pioui

Les points de vue sont sublimes ! Le sentier suit la crête de plusieurs monts et on marche aux côtés de ce panorama de dingue pendant un bout de temps. Il est plus agréable, car moins populaire pour accéder au sommet par rapport à l’autre. De plus, comme le sentier est plus étroit et au cœur de la végétation, la faune est un peu plus développée (serpents, grenouilles, oiseaux…).

Inconvénients de la boucle par Le Pioui

Ce n’est pas un sentier à la portée de tous. Certains passages sont assez raides et glissants que ce soit en descente ou en montée. Il rallonge le sentier Mont-du-Lac-des-Cygnes de 3 kilomètres et la succession de pentes ascendantes et descendantes peut fatiguer.

Le Lac du Pioui sur le sentier Le Pioui au parc du mont du lac des cygnes
Le Lac du Pioui

Le Mont-du-Lac-des-Cygnes aller-retour

Description de la randonnée

Depuis le parking, passez devant la guérite et prenez tout droit à l’intersection. C’est parti pour la première partie de la rando ! Là, vous suivrez un sentier gravillonné qui zigzague plus ou moins tranquillement et offre plusieurs points de vue où une pause sera bienvenue. Des panneaux disposés ici et là apportent une explication à la formation des monts, ainsi que sur la faune et la flore du parc.

Ensuite, vous arriverez au lac Georges… synonyme du début des escaliers. C’est l’occasion de profiter un peu du paysage au bord du lac avant l’effort ! Donc, préparez-vous à grimper sur un sentier jonché de petites roches et sur les marches en bois. Une fois à l’intersection, c’est toujours tout droit et il vous faudra un ultime effort de la part de vos cuisses pour gravir les derniers escaliers. Enfin, c’est le moment où toute tension musculaire s’évanouit pour laisser place à un émerveillement certain face à cette vue incroyable.

Comme dit précédemment, on vous conseille de revenir sur vos pas plutôt que de faire la boucle par Le Pioui (à droite à l’intersection en descendant). C’est un sentier assez sportif dans ce sens-là, donc mieux vaut l’emprunter à l’aller si vous souhaitez passer par là.

Pourquoi privilégier l’aller-retour sur le sentier Mont-du-Lac-des-Cygnes

C’est un sentier intermédiaire voire difficile, mais accessible aux randonneurs de tout niveau. La plus grande portion de la randonnée est gravillonnée et monte en pente douce. Tout au long de celle-ci, il y a de jolis points de vue sur les falaises au bord de la vallée. Finalement, la partie la plus compliquée est celle des escaliers, avant et après l’intersection d’avec Le Pioui.

Inconvénients de l’aller-retour

C’est le sentier le plus populaire du parc : il peut y avoir beaucoup de monde. Afin d’éviter la foule, partez de bon matin, à la fraîche ! Pour ceux qui recherchent du challenge en randonnée, ce parcours peut être un peu “ennuyeux”, surtout sur la portion gravillonnée.

Vous avez désormais toutes les informations pour faire cette randonnée incontournable dans la région de Charlevoix. Au final, quel que soit votre choix, vous arriverez forcément au sommet et savourerez un paysage splendide ! Alors, prêts à gravir des sommets ?

Vue depuis le sommet du mont du lac des cygnes au parc des grands-jardins

Infos pratiques

Où ?

Le parc national des Grands-Jardins se situe à 1 h 40 min de Québec, après le village de Saint-Urbain. Il comporte plusieurs secteurs pour une dizaine de sentiers de randonnée et d’autres activités (pêche, canot, escalade, etc.).

Tarifs

  • Billet quotidien : 9,25 $ par adulte de plus de 18 ans, gratuit pour les enfants.
  • Carte annuelle des parcs nationaux du Québec (Sépaq) : 83,49 $ par adulte de plus de 18 ans.

Que faire à pied ?

Détail des randonnées

  • Le Mont-du-Lac-des-Cygnes par Le Pioui : 11,2 km, 3 h 40 min, boucle, intermédiaire/difficile ;
  • Le Mont-du-Lac-des-Cygnes aller-retour : 8,6 km, 3 h 10 min, linéaire, intermédiaire/difficile.

Mont-du-Lac-des-Cygnes par Le Pioui

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.