• Menu
  • Menu

Santé et vaccins

Avant de partir au bout du monde, nous nous sommes renseignés sur les risques sanitaires et s’il y avait des vaccins obligatoires. Pour cela j’ai principalement utilisé l’application Métis proposée par l’Institut Pasteur de Lille et le site France Diplomatie.

Une fois les informations sur les vaccins en poche, j’ai appelé l’Institut Pasteur de Lille pour me faire vacciner. Sauf que c’est bien beau d’avoir la liste des vaccins à faire, encore faut-il connaître le planning de vaccination pour ceux nécessitant plusieurs injections… On m’a donc proposé un rendez-vous pour une consultation pré-voyage afin de mieux définir les vaccins, les traitements de prévention contre les moustiques, etc. N’attendez pas la dernière minute pour prendre rendez-vous. J’ai eu ma consultation un mois après avoir appelé et les injections s’étalent sur quatre semaines.

Vaccins

J’ai suivi les recommandations du médecin et pour ce tour du monde j’ai fait les vaccins suivants :

  • Rage : trois injections à J0, J7 et J21 (50€ par injection). Il est valable à vie. Attention, la vaccination de dispense pas d’un traitement curatif en cas d’exposition mais simplifie le traitement.
  • Encéphalite japonaise : deux injections à J0 et J7 (105€ par injection). Il faut prévoir un rappel 12 à 24 mois plus tard pour être immunisé pendant 10 ans.
  • Hépatite A : une injection combinée à la typhoïde (105€). Il faut prévoir un rappel dans 6 à 12 mois pour être immunisé à vie.
  • Typhoïde : un injection combinée à l’hépatite A (105€). Il faut prévoir un rappel tous les trois ans.
  • Fièvre jaune : une injection (70€). Il est valable à vie.
  • Rappel du ROR (je n’étais pas à jour) : une injection (remboursée par la sécurité sociale !).

Ces vaccins m’ont coûté la bagatelle de 535€ ! Heureusement que ma mutuelle en a pris en charge une partie. Renseignez-vous, vous ne risquez que d’être agréablement surpris. Pour sa part, Hélène a fait les mêmes vaccins que moi, sauf la rage et le rappel du ROR.

Prévention contre les moustiques

Nous allons traverser plusieurs pays touchés par des maladies transmises par les moustiques (chikungunya, dengue, encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et Zika). C’est pourquoi nous avons prévu de nous protéger en conséquence : répulsif pour le corps et les vêtements, et chimioprophylaxie du paludisme (prise d’une substance pour diminuer le risque de la maladie).

Ainsi, nous avions le choix entre la Doxycycline et la Malarone pour prévenir du paludisme. La prise de la Doxycycline est à débuter le jour de l’arrivée dans la zone à risque, et à poursuivre quatre semaines après avoir quitté la zone ! La prise de la Malarone quant à elle doit débuter le jour d’arrivée dans la zone impaludée et doit être poursuivie seulement pendant une semaine après la sortie de cette zone. Compte tenu de ces informations, nous avons choisi la Malarone puisque cette dernière est moins contraignante.

Nos ordonnances en poche nous avons fait le tour des pharmacies pour la trouver au meilleur prix. Nous l’avons finalement trouvé à 8,47€ la boite à la pharmacie de la Déesse à Lille ! Ce qui n’est vraiment pas cher quand on a vu la boite à près de 24€ dans une autre pharmacie !

Majeurs et vaccinés (littéralement), nous voilà parés à l’aventure !

Xavier

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.