• Menu
  • Menu

Quelques jours à Melbourne, 10 ans après

Après notre trop court périple en Tasmanie, nous voilà à Melbourne. Je suis très excité à l’idée de faire découvrir cette ville à Hélène. J’y avais passé trois mois pendant mes études et j’avais adoré ! C’est là que je suis tombé amoureux de l’Australie il y a 10 ans, est-ce que le charme va encore opérer ?

Melbourne CBD

Nous commençons l’exploration de la ville en rejoignant Flinder Street Station, la gare centrale. Il s’agit d’un des symboles de Melbourne avec son dôme et son arche. En la voyant j’ai l’impression de remonter dans le temps : presque rien n’a changé, si ce n’est les travaux omniprésents dans la ville à cause de la construction d’un métro.

La gare de Melbourne

En face de la gare se trouve Federation Square, Fed Square pour les intimes, la grande place où tout le monde se donne rendez-vous. C’est l’équivalent de la Grand Place de Lille ! C’est aussi un haut lieu culturel avec ses musées, ses bars et ses restaurants. Tous les ans plusieurs centaines d’événements y ont lieu ! Comme c’est bientôt Noël un grand sapin au style assez moderne y est installé. On réalise un peu plus que la fin d’année approche même si c’est assez singulier de voir un sapin de Noël en short, sous 30 degrés !

Christmas tree
Sur Fed Square

Nous allons ensuite découvrir les petites rues du centre ville. On peut y voir les traces du passé (toutefois assez récent, la ville n’a été fondée qu’en 1835) et notamment les arcades où se trouvent de nombreux commerces.

Dans une des arcades

Plus au sud, une fois la rivière Yarra traversée, l’ambiance change quasiment immédiatement. On y trouve d’immenses parcs et on oublie vite que l’on est en plein centre ville. Nous allons jusqu’au Shrine of Remembrance, l’immense monument commémoratif dédié aux soldats australiens qui ont servi pendant la guerre. Depuis le toit, la vue est imprenable sur la ville. Son sous-sol est aussi un musée où des poèmes de soldat sont exposés. Certains sont vraiment glaçants…

Quelle coïncidence de voir une statue de Sir Edward Dunlop, médecin et soldat qui a dirigé les premiers Australiens envoyés sur le chemin de fer birmano-thaïlandais
Le Shrine
Le musée du Shrine
Un poème qui ne laisse pas indifférent…

Le Queen Victoria Market est un passage obligé pour nous, mordus des marchés ! Il s’agit du plus grand marché de l’hémisphère sud (7 hectares !). Plus qu’une attraction touristique, c’est une véritable institution et les habitants viennent y faire leurs courses. On y trouve absolument tout : du fromage, de la charcuterie, de la viande, du poisson, des fruits et légumes, et même une section dédiée aux produits bio. Je peux vous dire qu’avec tout ces produits frais et ces bonnes odeurs on a regretté nos sandwichs ce jour-là ! On en a quand même profité pour faire le plein de fruits et légumes.

Le fameux marché !

Nous terminons la journée à Southbank le long de la Yarra. L’endroit est bondé, idéal pour regarder les gens passer (mon activité favorite 🙃). Hélène et moi sommes surpris de voir autant de personnes se balader à vélo : plus qu’un moyen de transport, un style de vie ?! On constate rapidement que Melbourne possède une très grande diversité. Il fait vraiment bon vivre dans cette ville, je retombe sous le charme d’il y a 10 ans.

La Yarra et ses rameurs
Le petit port de St Kilda

Le deuxième jour, nous profitons du beau temps pour aller à St Kilda, l’une des plage de Melbourne. Il fait beau mais aussi très chaud, plus de 35 degrés, du coup on arrive tôt pour éviter l’insolation. On se serait bien baigné mais l’eau est trop froide, on profite juste la plage et de la jetée. Il est possible de voir les pingouins à la tombée du jour mais il aurait fallu revenir le soir. Tant pis ! En début d’après-midi, la chaleur devient insoutenable, on décide de rentrer en ville et de profiter des musées.

Melbourne, ville d’art

La plupart des musées sont gratuits à Melbourne ! En plus du coté culturel, cela permet de profiter de la climatisation (trop froide pour Hélène).

Au National Gallery of Victoria, nous avons beaucoup aimé l’exposition Julian Opie qui utilise des écrans pour présenter des portraits ou des scènes de vie en animation. Puis direction le Ian Potter Museum of Art pour découvrir de nombreuses œuvres d’artistes Australiens. Bref, ces deux musées nous ont beaucoup plu !

Les poissons de Julian Opie ornant l’entrée de la National Gallery of Victoria
Un tableau de Julian Opie
National Gallery of Victoria
National Gallery of Victoria
Ian Potter Museum of Art
Ian Potter Museum of Art

Melbourne est aussi une ville pleine de street art. Il n’est pas rare de voir des façades entièrement couvertes en pleine rue. La AC/DC Lane est un incontournable si vous êtes fan de rock !

Sculpture en l’honneur de l’année du chien
Street Art
Street art
Street art
Street art
Street art
Street art
Street art

Une chose est sûre, je suis retombé amoureux de cette ville et Hélène s’y est sentie comme un poisson dans l’eau.

Nos adresses

  • Pidapipo Gelateria : LA meilleure glace que vous ne mangerez jamais (égalité avec Gelato & Coffee à Lille). On a testé pistache, café, mascarpone et baies rouges, et caramel au beurre salé. Vous pouvez y aller les yeux fermés ! ❤️
  • Burger Road : de très bons burgers. Incomparable avec Macca’s !
Xavier

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.