• Menu
  • Menu

Un Noël typiquement kiwi

Ça y est, Noël est arrivé… sous plus de 20 degrés ! Nous n’avions pas de plan précis mais voulions juste une chose : ne pas le passer uniquement à deux. La date se rapprochant doucement mais sûrement, il faut se décider. Comme cuisiner (vraiment cuisiner, pas juste des pâtes et des légumes) nous manque terriblement, nous cherchons des Airbnb le long de notre itinéraire. Puis, nous envoyons des demandes pour pouvoir passer Noël avec eux et proposons de les aider dans les préparatifs ou de faire la cuisine. On nous répond à chaque fois favorablement et nous avons pu faire notre choix : nous passerons bien Noël en famille 😊.

C’est ainsi que nous arrivons chez Stacy le 24 décembre. Il nous explique qu’il fête ça simplement et que nous serons sept : lui, ses deux enfants qui ont notre âge et ses parents qui habitent dans la maison située de l’autre côté du jardin. Ça nous convient parfaitement ! Rien qu’à l’idée d’avoir un VRAI repas nous réjouit !

En fin d’après-midi, un gros apéro est organisé car le repas de Noël a lieu le 25. Au menu : des sausages rolls, des nems d’agneau et de chou kale, du pâté avec des toasts, des pruneaux enroulés dans du bacon. Certes, ce n’est pas très équilibré mais qu’est-ce que c’est bon 😛. Et ne parlons pas des desserts : une tarte au citron meringuée, des petites pavlovas individuelles, des boulettes de cream cheese au chocolat parsemées d’éclats de cacahuètes, le tout maison. Inutile de dire que c’est excellent…

Lueurs du soir, bonsoir.

Le jour décline doucement, les rayons du soleil rasent les buissons entourant la maison ce qui confère une atmosphère chaleureuse, reflétant l’ambiance festive.

Au réveil, un petit-déjeuner tel qu’on aimerait avoir tous les jours nous attend, préparé par la maman de Stacy (un véritable cordon bleu !). Son père nous sert d’abord un verre de jus d’orange… couplé avec du mousseux et c’est très bon :). Il y a des pancakes aux myrtilles avec du sirop d’érable et du bacon maison. On pourrait en manger des dizaines mais au vu de la quantité de nourriture la veille alors que ce n’était qu’un apéro, on n’ose pas imaginer tout ce qu’il y aura de prévu pour le repas de Noël !

La maison n’est pas particulièrement décorée pour l’occasion, ils ont installé un beau sapin dans le salon sous lequel sont empilés les cadeaux de la famille. Nous ne pouvions arriver les mains vides et comme on avait compris qu’ils aimaient bien manger et faire à manger, nous leur avons acheté un livre de cuisine un peu authentique, glissé sous le sapin à notre arrivée.

Mon beau sapin…

Le moment des cadeaux arrive et nous observons un peu en retrait les déballages et la joie de la famille. Xavier en profite pour donner le livre et la famille semble ravie en le feuilletant. À notre grande surprise, Stacy nous tend un paquet ! Je balbutie un « Pourquoi ? » avec des yeux écarquillés. Il nous gratifie d’un sourire en disant que ce n’est qu’une bricole (une figurine de kiwi en métal) mais cela nous touche beaucoup ! Quelques cadeaux plus tard, sa fille nous tend à son tour deux paquets avec un grand sourire. La surprise se lit sur nos visages et cela les fait bien rire mais on ne s’attendait pas à de telles attentions pour nous, juste personnes lambda de passage !

M I A M !

Puis, le moment est venu de passer à table ! La maman de Stacy avait quasiment tout préparé en amont donc non, nous n’avons pas fait à manger, elle est du genre à faire tout toute seule et même son fils n’a pas son mot à dire ! Leur repas de Noël est résolument différent du nôtre mais tout aussi délicieux avec au menu : du jambon à l’os, du mouton et du porc cuits lentement au four, de la farce, des pommes de terre, des carottes, des petits pois, du brocolis, des cubes de patate douce au four et de la sauce gravy. À part les petits pois, tout est maison et provient de leur jardin, même la viande ! Fête oblige, le plateau de fromages est de mise ! Ici, il coûte très cher alors qu’ils produisent beaucoup de produits laitiers… destinés à l’export.

Du vrai fromage !

Avec un ventre aussi rempli, une petite pause s’impose ! Je pars lire au soleil sur la terrasse qui entoure la maison tandis que Xavier fait un petit somme comme une partie de la famille. Quelques heures plus tard, place aux desserts ! Il y a l’embarras du choix avec une grande pavlova, un triffle, un pudding, les mêmes boules chocolatées que la veille et de la chantilly. C’est un véritable régal et je pense avoir pris 3 kilos rien qu’aujourd’hui 🤣.

Quelques douceurs…

Nous achevons cette journée en jouant à sept à un Time’s Up 2.0, un jeu sur portable où l’on doit faire deviner un maximum de mots sur un thème à la personne qui tient l’appareil. Le tout en anglais bien évidemment ! Nous passons un très bon moment en leur compagnie avec l’impression de faire partie de leur famille en étant des cousins français éloignés.

Nous n’avions aucune idée de ce que Noël signifiait pour les Néo-Zélandais et nous n’avons en aucun cas été déçus. Ils fêtent ça très simplement, pas de chichis que ce soit au niveau des cadeaux, de la tenue vestimentaire (tout le monde était habillé normalement), de la décoration… Leur but est juste de passer un bon moment en famille autour d’un bon repas simple. Pas besoin de faire trop à manger, et surtout d’enchaîner les très gros repas pour passer un joyeux Noël 😊.

Hélène

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires