Wai-O-Tapu

Retrouvailles à Rotorua

Découverte de la ville

Rotorua est une grande ville de 56 800 habitants, connue pour sa culture maorie ainsi que la puissance de sa géothermie. Elle est surnommée RotoVegas à cause de son attrait touristique et est une destination majeure de l’île du Nord. On la compare directement à Wellington de l’île du Sud en raison des nombreuses activités proposées en plein air. Wai-O-Tapu en est l’un des joyaux que vous pouvez voir sur toutes les cartes postales.

Une des pools fumantes
Une des pools fumantes

Une fois arrivés, nous profitons du soleil de cette belle journée pour aller au Kuirau Park et ainsi admirer la richesse géothermique de la région. Nous découvrons des Mud Pools (piscines de boue) bouillonnantes, des sources d’eau chaude dans lesquelles on peut tremper les pieds uniquement, une douce odeur de soufre, de la fumée s’échappant de la terre ocre ou d’une mare turquoise, tout cela en pleine ville et totalement gratuit ! Étant donné les prix exorbitants des parcs géothermiques de la région, ce serait dommage de se priver de celui-là en étant sur place. De plus, il n’a rien à leur envier.

Kuirau Park
Kuirau Park
Bloup dans la boue !
Bloup dans la boue !
Seule sur le banc, les pieds dans l'eau...
Seule sur le banc, les pieds dans l’eau…

Wai-O-Tapu Thermal Wonderland

Le lendemain, nous retrouvons avec grand plaisir Nadège et Thibaut, nos amis Lillois rencontrés en Birmanie. Quand nous les avons quittés, ils continuaient leur périple en Asie avant d’arriver au pays des kiwis. Nous partageons ces belles retrouvailles au Wai-O-Tapu Thermal Wonderland, un incontournable à Rotorua.

Le Lady Knox "Geyser"
Le Lady Knox “Geyser”
La baignoire de Shrek :D
La baignoire de Shrek 😀
Wai-O-Tapu
Wai-O-Tapu

Nous commençons par assister au réveil de Lady Knox Geyser, un geyser déclenché tous les jours à 10h15. Un conseil : passez votre chemin ! Déjà, il y a un monde fou qui se précipite pour accéder aux gradins donc vous aurez plus de temps pour parcourir le parc quasiment seuls pendant que le reste des visiteurs se pâme devant “la giclée” d’un geyser. De plus, pour avoir vu un vrai geyser jaillir naturellement en Islande, je peux vous dire que cela n’a vraiment rien à voir. Ce n’est pas le clou du spectacle et ça ne fait pas du tout partie du spectacle tout court !

Wai-O-Tapu
Wai-O-Tapu
Oyter Pool à Wai-O-Tapu
Oyter Pool à Wai-O-Tapu
Ceci n'est pas une peinture
Ceci n’est pas une peinture

Le reste du parc est découpé en plusieurs sections dont la plus connue est la Champagne Pool où une palette de couleurs s’étale pour le plus grand plaisir des yeux. On fait le tour du parc en deux heures environ. Je pense qu’ici, des photos valent mieux qu’un long discours. 🙂

La célèbre Champagne Pool et sa palette de couleurs
La célèbre Champagne Pool et sa palette de couleurs
Les Lillois chez les Kiwis
Les Lillois chez les Kiwis
Les mud pools de Wai-O-Tapu
Les muds pools de Wai-O-Tapu

Ce parc géothermal n’a définitivement pas à rougir aux côtés de Yellowstone aux États-Unis ! Bien que le prix soit un peu élevé (32,5 dollars), c’est un must-see de l’île du Nord et on en prend plein les mirettes !

Retour en ville

Sur la route du retour, nous nous arrêtons à Kerosene Creek, petite crique d’eau chaude prometteuse. Nous ne restons pas longtemps car le lieu nous donne une mauvaise impression : l’eau et l’endroit ne sont pas très propres et on nous a mis en garde sur les vols en voiture possibles…

La Kerosene Creek et son ambiance étrange
La Kerosene Creek et son ambiance étrange

C’est donc sans regret que nous quittons ce bassin pour nous arrêter un peu plus loin sur le tout petit parking faisant face au lac Ngahewa. De là, partent plusieurs randonnées. Nous choisissons la plus courte, la Crater Lakes Walk, car le temps commence à tourner ! Il faut une quinzaine de minutes et un peu de force dans les mollets pour arriver à un petit lac, ressemblant fortement à un des Esmerald Lakes de la Tongariro. Malgré cette ressemblance, le lieu n’est pas dénué de charme et nous sommes ravis de cette petite ballade qui nous fait oublier la déconvenue à Kersosene Creek.

Un des Crater Lakes
Un des Crater Lakes

Cette journée colorée touche à sa fin. Nous raccompagnons Nadège et Thibaut jusqu’à leur logement en bordure de Rotorua et nous promettons de se retrouver en France. Il est peu probable que nos chemins se croisent ailleurs étant donné qu’ils vont vers le sud et nous, nous remontons !

Nos adresses

  • El Mexicano Zapata, une “cantine” mexicaine où l’on a mangé d’excellents tacos. Allez-y les yeux fermés !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.