Wellington et la traversée du détroit de Cook

Cela fait déjà un mois que nous sommes en Nouvelle-Zélande, le temps passe décidément trop vite ! Aujourd’hui nous prenons la route direction Picton car le lendemain nous traverserons le détroit de Cook en ferry en direction de Wellington pour partir à l’exploration de l’île du Nord.

De Motueka à Picton

Après un excellent petit-déjeuner à Toad Hall (voir nos adresses à Motueka), nous quittons la ville en direction de Nelson pour faire un premier arrêt. Une fois arrivés nous sommes immédiatement déçus, la ville n’est ni jolie, ni véritablement attrayante et surtout, impossible de se garer : nous poursuivons donc la route vers l’est.

Une fois à Havelock, deux choix s’offrent à nous : continuer sur la route principale ou prendre la scenic route. Sans véritable hésitation, nous prenons bien évidemment la deuxième option qui longe la côte et les falaises. Nous ne croisons presque personne sur la route et avons une vue imprenable sur les fjords : un pur bonheur !

Nous faisons un arrêt au Cullen Point Lookout où un chemin amène sur les hauteurs mais la végétation gâche un peu la vue. Finalement, elle est presque aussi belle depuis le parking… Un autre sentier faisant une boucle d’une heure part du parking mais nous serpentons entre les arbres et ne voyons presque rien : bref, demi-tour !

Vue sur la baie depuis Cullen Point Lookout

En arrivant à Momorangi Bay nous profitons d’un camping avec vue sur la baie pour déjeuner. L’eau est froide mais claire comme de l’eau de roche ! Seuls quelques enfants sont assez courageux pour s’y baigner. La plupart des gens pique-niquent et profitent du paysage. Nous envions juste les jet-skis qui ont la baie pour eux tout seuls…

Déjeuner avec vue à Momorangi Bay

Une fois à Picton nous ne visitons pas vraiment la ville qui n’est qu’un lieu de passage pour les touristes remontant vers le nord. Nous profitons surtout de l’auberge pour faire notre lessive en retard et planifier les jours à venir.

Vue depuis Picton

La traversée en ferry

C’est le grand jour : on se lève tôt pour embarquer sur le ferry et naviguer vers l’île du nord ! Se garer sur le ferry relève plus du Tetris qu’autre chose, heureusement que le personnel a l’habitude ! J’espère que vous savez faire un créneau sous la pression des gens qui attendent et vous regardent ! Une fois stationnés, nous quittons la voiture et allons tout de suite nous installer sur le pont pour voir les fjords.

Fini de jouer à Tetris !
En route vers le Nord !

La première partie de la traversée est vraiment la plus belle car le ferry navigue entre les fjords. Nous ne savons plus où regarder : à droite comme à gauche nous voyons les falaises boisées s’enfoncer dans la mer.

Une fois le bateau en pleine mer, le vent se lève et nous rentrons dans le ferry mais impossible de trouver une place assise : il semblerait qu’il n’y ait pas de place pour tout le monde… À force de faire des allers-retours entre les salles nous finissons par dénicher deux sièges libres à une table et ce, juste à temps car le ferry commence à tanguer. Heureusement que la mer est calme, on n’imagine pas ce que cela aurait été ! On apprendra plus tard que le détroit est souvent agité car la mer de Tasman et l’océan Pacifique sud s’y rencontrent.

Depuis le ferry
Depuis le ferry
Depuis le ferry

Terre en vue ! D’un coup nous devinons la côte qui annonce l’arrivée imminente du bateau. La vue est moins impressionnante qu’en quittant Picton, nous n’avons pas besoin de naviguer entre des dizaines d’îles pour arriver. Quelques minutes avant d’accoster nous rejoignons la voiture et quittons assez vite le bateau. Bienvenue sur l’île du Nord !

Wellington

Nous arrivons vers midi à Wellington et avons prévu de laisser la voiture au parking de notre Airbnb pour visiter la ville (le stationnement est payant et cher en ville). Mais impossible ! Notre hôte Daryl avait indiqué qu’il y avait un parking alors qu’il n’est possible de se garer dans la rue gratuitement que le soir et le week-end… Après avoir conseillé quelques visites en dehors de la ville pour éviter le problème de stationnement alors que nous voulons visiter la ville, il nous propose de nous garer dans un parking payant et nous remboursera. Cette histoire de parking nous aura pris pas mal de temps finalement, et nous ne pourrons pas rester en ville le lendemain à cause de ce même problème…

Le front de mer de Wellington
Le front de mer de Wellington

Une fois garés nous sommes vraiment impatients de visiter la capitale et nous dirigeons vers le front de mer. Il fait super beau et c’est vraiment agréable de se balader le long de la mer. Des zones piétonnes sont aménagées et n’entendons presque pas les voitures. Ce quartier est quasiment neuf, certaines zones sont même encore en travaux ! Cela contraste avec le (tout petit) centre ville où l’on trouve des bâtiments plus anciens. Nous nous y baladons mais en faisons vite le tour comme ce dernier ne fait que quelques rues. La plus animée est Cuba Street, avec des bars et des restaurants les uns après les autres.

Petite pause sur le port
Le port de plaisance de Wellington
Cuba Street est ouverte à tous !

Ne pouvant rester qu’une seule journée à Wellington (merci Daryl !), nous n’avons pas pu visiter le musée Te Papa ou LE musée à voir en Nouvelle-Zélande (prévoir plusieurs heures pour le visiter en entier). Dommage, ce sera à faire quand on reviendra. ?

Nos adresses

  • Seumus’s Irish Bar à Picton : un pub irlandais qui propose quelques plats de bistrot. Parfait pour éviter les adresses trop touristiques !
  • Little Beer Quarter à Wellington : un pub avec une belle sélection de bières pression. Il est aussi possible d’y manger, nous avons testé et validé la pizza margarita !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.